nl en

Ministre Bruxellois

  • La qualité de l'espace public détermine la viabilité d'une ville. Bruxelles doit être la capitale des places et des parcs.

    Plus...

Inauguration de l'oeuvre "The Weeping Elephant"

mercredi -
Cabinet du Ministre Pascal Smet

Depuis ce 12 juillet, un gigantesque éléphant en bois trône sur la Place Flagey ! Après avoir été présentée à Rotterdam et à Amsterdam, cette oeuvre entame un long voyage autour du monde et sera accueillie dans toute une série de villes. Pour son premier voyage à l'étranger, l'éléphant a choisi Bruxelles et plus particulièrement la place Flagey pour débuter son périple.

Le Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics, Pascal Smet, a en effet eu le plaisir d'inaugurer l'oeuvre “The Weeping Elephant” en présence de l'artiste hollandaise Jantien Mook, de la Bourgmestre d'Ixelles Dominique Dufourny, de l'Echevine de la culture néerlandophone, Maite Morren. À l'initiative du Ministre et grâce à l’intervention d’Ans Persoons, cette installation artistique présente à Amsterdam prendra place tout l'été, et ce, jusqu'à la fin de la Semaine de la Mobilité en septembre à Ixelles sur la Place Flagey.

A cette occasion l'artiste Jantien Mook a eu l'occasion de faire la lecture de son livre pour enfant 'Ode aan de Wildernis' qui accompagne l'oeuvre installée.Tous les enfants ont ainsi été conviés à 16h30 à prendre place sous l'éléphant pour cette lecture insolite. Une version plus petite de l'éléphant a également été présentée à cette occasion et prendra place tout l'été dans la bibliothèque Sans Soucis à Ixelles.

« Les artistes nous défient de poser un autre regard sur la réalité. « The Weeping Elephant » nous fait réfléchir sur la manière dont nous pouvons conserver la nature dans les villes actuelles, » déclare Pascal Smet. « La place Flagey a été réaménagée il y a dix ans. La jungle automobile de l’époque a fait place à une magnifique place. Aujourd’hui, on y voit même un éléphant. Il s’agit d’une petite intervention « d’urban kindness » dans l’espace public qui donnera le sourire aux gens et les fera s’arrêter un instant. Avec l'œuvre d'art de Jantien Mook, j'entends rassembler les gens dans l'espace public. »

« Des animaux sauvages au cœur d’Ixelles, c’est une situation assez particulière qui ne laissera personne indifférent. Ce projet contribue une fois de plus au caractère culturel et social de cette magnifique place, » précise Dominique Dufourny, Bourgmestre d’Ixelles. « Avec The Weeping Elephant », je rends hommage, à ma manière, à la vie sauvage. Avec l’œuvre d’art et l’album illustré, j’essaie d’exposer la beauté, la force et la bizarrerie de la nature et j’aime le partager avec les gens de la ville, » déclare Jantien Mook.