nl en

Ministre Bruxellois

  • Notre Bruxelles donne des chances aux enfants, donne aux parents et aux enfants des possibilités de prendre leurs responsabilités. Notre Bruxelles les soutiendra pour briser la précarité intergénérationnelle.

    Plus...
  • Bruxelles se vit en en tram, à pied, à vélo. En trouvant l'équilibre entre rencontre et passage dans l'aménagement du territoire et l'organisation des transports nous crééons du lien à Bruxelles.

    Plus...
  • La qualité de l'espace public détermine la viabilité d'une ville. Bruxelles doit être la capitale des places et des parcs.

    Plus...
  • La ville est le laboratoire où se construit l'avenir. Bruxelles doit donc prévoir suffisamment de place pour la créativité et l'expérimentation, pour jouer, faire du sport et apprendre.

    Plus...

Ma vision de la politique de la famille et de l’assistance aux personnes

En tant que membre du Collège réuni de la Cocom, mes priorités sont la lutte contre la pauvreté et le développement des soins de santé. La lutte contre la pauvreté à Bruxelles ne peut réussir sans une approche commune et centralisée, pour tous les habitants et sans distinction. Les CPAS jouent un rôle central dans la lutte contre la pauvreté. Leur fonctionnement sera soutenu, notamment par le développement de services de médiation de dettes et la coordination sociale avec les acteurs locaux qui placent les nécessiteux au centre de leurs préoccupations. De plus, je cherche à assurer un accueil des sans-abris dans la dignité, qui prévoit un accompagnement spécifique pour la réintégration dans la société. En ce qui concerne les allocations familiales, j'ai le désir de mettre en place un système fortement simplifié dans lequel chaque enfant reçoit le même montant de base. En même temps, les allocations sociales pour les familles à revenu modeste sont augmentées. Le système des centres de santé de quartier à Bruxelles nécessite une promotion active. Les soins de première ligne par les médecins généralistes et les services de garde sont renforcés. Une fusion des hôpitaux IRIS en un hôpital public est prévue. Seul un hôpital public de ce type offre des garanties pour des soins de santé performants et sociaux par excellence à Bruxelles. A Bruxelles, l'on assiste à un vieillissement au sein du vieillissement: le nombre de personnes de plus de 80 ans augmente.  Un plan d'action permettant de faire face à ce vieillissement a été prévu, lequel accorde beaucoup d'attention à l'accessibilité financière des soins de santé. Nous souhaitons introduire des primes d'ajustement pour les personnes qui adaptent leur habitation aux besoins des personnes âgées (salle de bains, systèmes d'ascenseur, domotique, …). Bon nombre de personnes nécessitant des soins préfèrent continuer à habiter à la maison, en raison de l'indépendance et de la qualité de vie que cela leur procure. Afin de répondre à ces besoins, les services ambulants et plus particulièrement les soins à domicile doivent être étendus et mieux connus. Des formes d'habitation alternatives seront stimulées.